Comment choisir ses sangles de musculation ?

L’utilisation de sangles de musculation n’est pas toujours bien vue. De nombreux pratiquants de powerlifting considèrent cet accessoire comme de la triche. Pourtant, la sangle de tirage se révèle bien souvent utile pour continuer sa progression et s’entraîner dans de bonnes conditions. Je vous propose ainsi un petit guide afin de vous aider à bien choisir votre sangle de musculation.

Qu’est-ce qu’une sangle de tirage ?

Fort utilisée en musculation, la sangle de tirage est en général une lanière, dont une partie est cousue sur elle-même. Sa longueur est d’environ 60 cm et sa largeur varie entre 3 et 4 cm. Elle se porte autour du poignet et de l’haltère afin d’améliorer la prise lors d’un exercice de tirage tel que le rowing. L’extrémité libre est à passer à l’intérieur de la boucle pour former un nœud qui va être enfilé autour du poignet. Le reste de la bande sera ensuite enroulé autour de l’haltère ou de la barre, tout en évitant de le faire au même endroit au risque de gêner le grip. Pour bénéficier d’une prise sure et ferme, il est important de bien ajuster le serrage.

Le rôle des sangles de tirage en musculation

Les sangles de tirages sont particulièrement utiles pour aider à soulever des charges lourdes. Elles aident à compenser les efforts fournis par les mains et les avant-bras afin d’améliorer la prise de l’haltère. Le pratiquant peut ainsi se focaliser sur la qualité de son exercice, sans avoir à se soucier de sa prise. L’attention étant concentrée sur le mouvement, les muscles sont mieux ciblés pour assurer une meilleure progression lors des entraînements. Cependant, l’utilisation des sangles doit se limiter aux exercices de tirage. Ces accessoires ne conviennent pas aux autres exercices, tels qu’un développé couché par exemple.

Les avantages d’utiliser des sangles de musculation

L’utilisation des sangles de musculation peut se révéler indispensable pour soutenir la progression. Cet accessoire offre de nombreux avantages. Lors d’un exercice de tirage, elles permettent de déplacer les tensions musculaires au niveau des biceps et des avant-bras vers les muscles du dos et des dorsaux. Ce sont les muscles à cibler lors de ce genre d’exercice. Cette aide se révèle d’ailleurs particulièrement utile pour ceux qui ont les biceps forts.

Cet accessoire permet d’effectuer un volume d’entrainement plus important afin d’avoir de meilleurs gains musculaires. En effet, elles améliorent la prise et compensent en cas de fatigue au niveau des avant-bras. Il est alors possible d’effectuer plus de répétitions, de travailler plus en intensité ou tout simplement de soulever des charges plus importantes.

L’entrainement peut toujours poursuivre même avec des mains abîmées et douloureuses. En effet les haltérophiles, les culturistes et les crossfiters ont des fréquences d’entrainement élevées, provoquant ainsi l’apparition de callosités douloureuses sur les mains.

Savoir en tirer le maximum

Tout abus et néfaste et risque de produire l’inverse de l’effet escompté. Une utilisation abusive de cet outil provoque certains déséquilibres musculaires puisque les mains et les avant-bras seront peu sollicités, réduisant la force de préhension. La sangle compense des problèmes de grip au niveau des mains. Toutefois, ces derniers doivent être renforcés via des exercices spécifiques.

L’utilisation de sangle permet aux débutants de soulever instantanément des charges lourdes, alors qu’ils ne sont pas encore prédisposés à une telle action. Les risques de douleurs articulaires et de blessures, sont alors plus importants. Connaître ses limites est important. Il faut augmenter les charges progressivement au fil des séances.

Comment bien choisir ses sangles de musculation ?

Accessoire très pratique pour progresser en musculation, la sangle de tirage doit être choisie avec soin. Le confort et le maintien lors des entraînements sont les critères essentiels à considérer. Dans cette optique, la matière avec laquelle elle est fabriquée est importante. La sangle ne doit pas s’effilocher ou s’arracher trop rapidement. Les fabricants priorisent ainsi des matières tels que le nylon, la toile et le cuir afin de produire un équipement de qualité. L’attention doit également se porter au niveau de la qualité des coutures et de la boucle puisque sans cette dernière la sangle est inutile. Leur robustesse garantit la durabilité de l’outil. La longueur de la sangle joue aussi sur son efficacité. Trop courte, elle ne peut pas jouer son rôle puisqu’elle doit être enroulée autour de la barre pour assurer une bonne prise. La présence de protection au niveau des poignets est un plus appréciable pour un meilleur confort.